Des chevaux et des Hommes

Parlons ensemble de notre passion ! !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» photo
Mar 11 Fév - 19:53 par Cris.Admin.

» Présentation :D
Mar 4 Fév - 20:00 par Cris.Admin.

» Forum INACTIF
Mar 9 Juil - 18:11 par Cris.Admin.

» Aller svp
Mer 24 Oct - 11:17 par Cris.Admin.

» Le FOIN
Ven 11 Mai - 14:38 par Cris.Admin.

» Membres inactifs .
Mer 28 Mar - 12:06 par cricri

» C'est parti pour l'aventure
Jeu 22 Mar - 17:39 par Cris.Admin.

» moutons et chevaux
Mar 13 Mar - 18:47 par Cris.Admin.

» dédié à Nana.
Mar 28 Fév - 12:59 par cricri

» Actes de cruauté répétés sur des chevaux
Mar 28 Fév - 12:58 par cricri

Mots-clés
Ceux qui commencent le plus de sujets
cricri
 
Cris.Admin.
 
Petit trot
 
allissone
 
SherKhan
 
tremblayn1967
 
gitane43120
 
CHELSEA2507
 
P & P
 
daddy
 
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 PJEIREFRETTERS ou bouffeurs de chevaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SherKhan
Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 978
Age : 63
Localisation : Saint ghislain
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: PJEIREFRETTERS ou bouffeurs de chevaux.   Jeu 3 Déc - 13:44

Histoire des hippophages.
Jusqu'à l'âge du bronze le cheval est un gibier. Entre 3.000 et 1.000 AJC, il est domestiqué pour "faire la guerre" et n'est plus consommé. Le monde gréco-romain n'a jamais connu l'hippophagie, sauf en cas de disette et en zone rurale.
En Gaule et chez les Germains pas d'hippophagie mais des sacrifices rituels avec dégustation du sacrifié.
Au VIIème siècle lors de la conversion au christianisme de quasi toute l'Europe, pour lutter contre les payens Grégoire III (752 PJC) déclara la viande de cheval Impure à la consommation et ceux qui la mangeaient "immondes".
L'interdit religieux prévalut jusqu'au XIX ème siècle !!!
Les chevaux en fin de vie étaient abattus et enterrés.
Ce sont les Danois proNapoléon, qui assiégés par les Anglais mangèrent leurs chevaux et y prirent sans doute goût (siège de Copenhague). Ils menèrent une campagne pour éduquer les gens à cette nouvelle nourriture.
Vers 1840 à Vilvorde (ville des pjeirefretters) la viande chevaline se vendait clandestinement aux indigents.
Dans ces clos d'équarrissage, on fabriquait clandestinnement des saucissons de Boulogne, du filet d'Anvers et du cervelas. (Beurk)
En 1847, vu les abus antihygiéniques, un professeur de l'Ecole de Cureghem , natif de Vilvorde (ben tiens) Verheyen ouvre un débat national et la suite est connue : ouverture de boucheries chevalines où ne pouvaient être vendues d'autres viandes.
En 1890 expertise des viandes uniformisées. Et interdiction de consommer ce qui sort d'un clos d'équarrissage.
TOUS LES ANGLO-SAXONS ont toujours refusé l'hippophagie. Heureusement ce courant commence à prédominer, même dans des communes comme Vilvorde, patrie des "bouffeurs de chevaux". Mais ils ont un trekpaard Dehaene (Le coq) comme bourgmestre.
Revenir en haut Aller en bas
cricri
Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 3480
Localisation : saint ghislain
Réputation : 6
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: PJEIREFRETTERS ou bouffeurs de chevaux.   Jeu 3 Déc - 17:09

jamais su le piffer le dehaene!Pendant des mois j'avais mis un auto collant sur mon pare brise arrière: NON JE NE MANGE PAS DE CHEVAL.Si vous saviez combien de fois lors d'un bouchon(sur les autoroutes): les remarques contre ou des signes visuels genre: miammiam.le deheane il ferait bien mieux de s'en priver: ça l'embellirait!
Revenir en haut Aller en bas
 
PJEIREFRETTERS ou bouffeurs de chevaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homéo, phyto, vos petits plus pour vos chevaux....
» Les maladies que vos chevaux ont eues
» Chevaux naviculaires : le bon réflexe
» recherche familles d'accueil pour deux chevaux et un poney
» Vos avie sur les chevaux qui vivent seul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des chevaux et des Hommes :: Restez courtois...Le bonheur ne s'écrit pas, il est comme les étoiles filantes:,celui qui ne le voit pas - ne le verra jamais. :: Si vous avez des réflexions, n'hésitez pas-
Sauter vers: