Des chevaux et des Hommes

Parlons ensemble de notre passion ! !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» photo
Mar 11 Fév - 19:53 par Cris.Admin.

» Présentation :D
Mar 4 Fév - 20:00 par Cris.Admin.

» Forum INACTIF
Mar 9 Juil - 18:11 par Cris.Admin.

» Aller svp
Mer 24 Oct - 11:17 par Cris.Admin.

» Le FOIN
Ven 11 Mai - 14:38 par Cris.Admin.

» Membres inactifs .
Mer 28 Mar - 12:06 par cricri

» C'est parti pour l'aventure
Jeu 22 Mar - 17:39 par Cris.Admin.

» moutons et chevaux
Mar 13 Mar - 18:47 par Cris.Admin.

» dédié à Nana.
Mar 28 Fév - 12:59 par cricri

» Actes de cruauté répétés sur des chevaux
Mar 28 Fév - 12:58 par cricri

Mots-clés
cancer vétérinaire pension mouches NEIGE chevaux poulain orge comportement zinc annonce tremblay cricri cheval dentiste jument prairie Serein Bambou pour fourbure RATELIER monté FOIN irish gale
Ceux qui commencent le plus de sujets
cricri
 
Cris.Admin.
 
Petit trot
 
allissone
 
SherKhan
 
tremblayn1967
 
gitane43120
 
CHELSEA2507
 
P & P
 
daddy
 
Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 prèle des champs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cricri
Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 3480
Localisation : saint ghislain
Réputation : 6
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: prèle des champs   Jeu 17 Jan - 17:13

toxique pour les chevaux, mais traitées différement(sais pas comment) cette plante aux multiples actions bénéfiques a aussi l'intérêt d'adoucir l'artrhose, ayant déjà donné pendant 2 ans surement de l'harpagophytum et des feuilles de cassis à ma nana, maintenant j'en suis à la gélatine, anti inflammatoires(toutes les 5 à6 semaines: cure) et 1 aspirine par jour(vais parfois arrêter l'aspirine pdt 1 jour)l'harpagophytum sur longue durée: pas bon pour l'estomac. Si qq connait la prèle des champs sous une autre forme ça serait sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Cris.Admin.
Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 2355
Localisation : Belgique - Liège
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: prèle des champs   Jeu 17 Jan - 18:11

Cette plante est bénéfique pour les hommes, mais pour les chevaux je sais qu'elle est toxique, sèchée l'est moins car on en trouve dans le foin, mais n'y touche pas !
Mais sans doute que Chrysolli en parlera mieux que moi...
et j'avais ceci dans mes archives... que j'avais trouvé sur un site amérindien !! ça peut être utile pour d'autres utilisations...


Utilisation par les Amérindiens :

· Ils s’en servaient pour aider développement des fibres musculaires et pour souder les fractures;

· Ils s’en servaient comme coagulant;

· Ils l’appliquaient sur des plaies lentes et difficiles à guérir;

· Les Iroquois se servaient de la prêle pour trouver des nappes d’eau en surface et en profondeur car ils disaient que, là où la prêle pousse, il y a de l’eau;

· Les Meskwaki buvaient des infusions de prêle pour soigner la gonorrhée amenée par les blancs;

· Les Ojibwas-Chippewas s’en servaient pour toutes les maladies au niveau des reins;

· Les Amérindiens et les premiers colons en tiraient une décoction qu’ils utilisaient contre l’hydropisie.

La recherche scientifique n’a fait que confirmer ce que les Indiens d’Amérique savaient déjà sur cette plante.

Fiche technique

Pour vous aider à la reconnaître, à la récolter et à l’utiliser voici sa fiche technique :
La prêle des champs Nom Latin : Equisetum arvense

Noms communs : Asprêle, prêle des champs, herbe à écurer, queue de rat, queue de renard, queue de cheval, herbe à récurer
Noms anglais : Horsertail, Field horsetail
Nom Chippewa : Guijib-Inouskon
Sa planète : Saturne
Son élément : Le feu, l’air et l’eau
Son signe : Sagittaire
Son habitat : Sols acides et argileux, humide, lisières des bois, fossés. On la retrouve partout au Canada et au Nord des États Unis jusqu’en Californie
Description : Plante vivace à rhizome traçant. Ressemble a un petit pin, elle n’a ni fleur, ni fruit, ni graine. Elle se reproduit par des spores.
Parties utilisées : Les tiges stériles seulement fraîches ou séchées
Compositions : La prêle contient des acides organiques, des principes amers, des acides gras et plus encore.
Vitamines : Du calcium, des sels de potassium, des sels minéraux d’acide silicique, du magnésium, du fer, du phosphore, du manganèse, du souffre. La plante peut contenir jusqu'à 40 % de son volume en silice.
Propriétés médicinales : Astringente, antalgique, cicatrisante, diurétique, hémostatique, re minéralisant, antiseptique, tonique, emménagogue, antilithique dépurative, vulnéraire immunostimulante.
En externe : Détersive, résolutive, aseptisante
Utilisations générales : Voies urinaires, calculs, gravelle, cystite, coliques néphrétiques, hémorragie, plaies, ulcères maladies de peau, dartres, démangeaisons et vomissement de sang. Sudation, vergetures, néphrites, goutte, rhumatisme, fractures.
Au niveau subtil : Nous apporte l’instinct de survie, nous permet d’aller chercher la force et l’endurance pour nous libérer des blocages. Nous aide a dépasser un état de défaitisme en cas de décès de personnes chères, de séparation ou de divorce. Nous aide à accepter les détails du passé et à les changer. Nous aide à réévaluer et à restructurer ses priorités. Nouveau départ mieux équilibré.
Récoltes : La récolte se fait au début de l’été, soit entre le 24 juin et le 5 juillet. On la récolte quand la tige est rugueuse par temps sec. Attention Éviter de la cueillir près des cultures fertilisées artificiellement (chimique). Très important : on laisse à peu près le tiers des tiges et le rhizome pour lui assurer la survie. N’oubliez pas : la récolte doit être faite en toute conscience avec la plante et on doit lui demander sont accord et ensuite la remercier de bien vouloir nous partager ses qualités et ses propriétés avec nous.
Séchage : On la suspend en bouquets pas trop gros pour que l’air circule. Il faut qu’elle soit à la noirceur afin que les tiges reste bien vertes car, si elle brunissent, elle perd une grande quantité de ses principes.
Conservation : Dans un contenant hermétique pour ne pas qu’elle se recharge d’eau et ne moisisse

Utilisation :
Pour le jardin : Comme fongicide en décoction ou en purin.
Pour l’être humain : Par des bains complets, bains des sièges, des enveloppements, des cataplasmes, des compresses, des bains d’œil. Teinture-mère, tisane, jus de prêle, poudre de prêle, et élixirs.
Pour les animaux : Par voie externe pour les hémorragies nasales et douleurs à l’oreille. Attention : elle est considérée comme un poison violent pour les chevaux et les bovins et elle provoque des troubles rénaux.

Recettes

Voici quelques recettes pour bien utiliser notre amie la prêle

POUR LE JARDIN, AFIN DE PROTÈGER MERE TERRE

Pour les maladies fongiques en serre, la fonte des semis :

Décoction de Prêle :

Faire bouillir 100 gr de prêle dans 5 litres d’eau pendant 15 minutes. Laisser

Infuser pendant 12 à 15 heures, filtrer.

Pour la fonte des semis, on arrose ou on vaporise avec la décoction pure.

Pour prévenir, on arrose, dans une partie égale d’eau (ex. :1 tasse de décoction pour une tasse d’eau) et on applique tous les 4 ou 5 jours jusqu’au repiquage

Toutes les maladies fongiques au jardin comme l’anthracnose, le Midious, les taches foliaires, sur Les légumes, les arbres fruitiers, les rosiers, les lilas, etc.

Purin de Prêle :

On fabrique un purin en remplissant la moitié d’un contenant de prêle fraîche. On remplit le reste du contenant avec de l’eau. On recouvre d’un coton-fromage et d’un couvercle non hermétique. Il est très important de bien brasser tous les jours. Environ 10 à 12 jours après, une odeur très caractéristique de fermentation vous indique qu’il est prêt à être appliqué. Filtrer et conserver dans un pot ambre, autant que possible, ou à l’abri de la lumière dans un endroit frais. On le dilue : 1 tasse de purin pour 10 tasse d’eau. On l’utilise en vaporisation.

Pour nous les humains c’est une grande richesse car elle peut nous apporter tellement sur tous les plans de vie, physique, émotionnel, mental, subtil et spirituel. Elle a de grandes qualités qu’elle accepte de partager avec nous.

Préparations
Tisane : 5 à 6 c. thé de prêle par litre d’eau. Ne pas ébouillanter les herbes mais les amener lentement jusqu'à ce que l’eau soit frémissante et laisser infuser 3 à 5 minutes dans une théière en terre cuite si possible.
Teinture mère : 10 gouttes dans 1 tasse d’eau chaude
Décoction : 30 gr de plantes fraîches ou 10 gr de plantes séchées par litre d’eau.
Porter à l’ébullition, couvrir et laisser mijoter environ 3 minutes. Laisser macérer de 3 à 12 heures avant de filtrer.
Consommation : 6 jours avec une journée de repos pendant 3 semaines. Une semaine de repos. 2 à 3 fois par jour.
Élixirs : 4 gouttes sous la langue 4 fois par jour ou dans le bain.
Bain de siège : 100 gr de prêle des champs qu’on macère dans l’eau froide pendant toute une nuit. Chauffer ensuite jusqu’à l’ébullition et ajouter à l’eau du bain. Durée du bain : 20 minutes, s’enrouler ensuite dans un peignoir ou une couverture pour garder la chaleur sans s’essuyer. Relaxer au lit durant pendant une heure.
Enveloppement de vapeur : Mettre environ 1 tasse de prêle dans une passoire que l’on suspend au-dessus de l’eau bouillante. Lorsque la plante est très chaude et ramollie, l’envelopper dans un lainage ou un linge de lin et poser sur la partie à traiter toute la nuit.
Cataplasme : Argile ou poudre d’orme avec une tisane de prêle. Appliquer sur une gaze et garder le plus longtemps possible.
Compresse : Préparer une décoction et y faire tremper un morceau de coton qu’on applique ensuite sur la partie a traitée.

ATTENTION : Lorsque nous consommons de la prêle, il est très important de boire beaucoup d’eau durant la cure.

CONTRE-INDICATION : Il ne faut pas consommer de prêle lorsque vous avez des calculs rénaux à la vessie.

Les soins pour :
Pellicules : Rincer avec des décoctions de prêle
Ongles cassants : 10 jours par mois pendant 3 mois : 2 c. thé par jour de jus frais de prêle ou 1 gramme de poudre de prêle dans de l’eau.
Convalescence : 3 tasses de tisane de prêle ou de teinture-mère par jour
Vergetures : Appliquer des compresses 2 fois par jours d’alchémille et de prêle
Anémie : En tisane ou en teinture-mère, 3 fois par jour, élixirs
Varices : Tisane ou teinture-mère interne et externe en compresses
Fatigue des yeux : Bain d’œil : faire une tisane et bien filtrer avec un linge 2 fois pour être sûr qu’il ne reste pas de particules
Maux de gorge : Argile mouillée avec de la prêle en cataplasme sur la région de la gorge et élixirs
Dépressions : Bain de prêle et élixirs
Cystite : Tisane de queues de cerise et prêle ou millepertuis et prêle
Bain de siège de prêle
Prostate : Tisane ou teinture-mère de prêle 3 fois par jour. Bain de siège de prêle et élixirs
Transpiration malodorante des pieds : Bain de pieds, même préparation que bain siège
Règles abondantes : Une semaine avant la date des menstruations, en tisane ou teinture-mère : 2 tasses par jour. Un bain de siège de prêle la première journée et la deuxième journée d’achillée.
Pertes blanches : Douche vaginale avec une tisane de prêle ou bain de siège
Dentitions des bébés : Frotter les gencives avec une infusion de prêle.
Plus de 40 ans : Une tasse de tisane de prêle par jour va servir à tonifier les muqueuses et empêcher de descendre ce qui voudrait baisser, élixirs.
Plaie lente à guérir : Enveloppement à la vapeur
Sang : Pour arrêter une blessure de saigner la plante fraîche ou de la poudre de prêle
Hémorragie : Une décoction de prêle très concentrée
Psoriasis : Décoction ou tisane de prêle 2 fois par jour durant 21 jours
Soudure de fracture : Enveloppement à la vapeur plus décoction ou tisane 2 fois par jour.
Goutte et rhumatisme : 1 tasse de tisane par jour à vie
Douleur dorsale ou vertébrale : Bain complet comme un bain de siège
Choix difficiles a faire : Élixirs
Chagrin et rage : Élixirs

_________________
[u]Merci d'être parmis nous...

www.relaisdemahoster.be
Revenir en haut Aller en bas
http://djazzy-demi-sangbelgedjazzy.blogspot.com
cricri
Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 3480
Localisation : saint ghislain
Réputation : 6
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: prèle des champs   Ven 18 Jan - 16:58

merçi pour les infos Chris.
Revenir en haut Aller en bas
Cris.Admin.
Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 2355
Localisation : Belgique - Liège
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: prèle des champs   Ven 18 Jan - 17:41

De rien... mais ça ne va pas vraiment servir pour ton cheval ... enfin ! Idea

_________________
[u]Merci d'être parmis nous...

www.relaisdemahoster.be
Revenir en haut Aller en bas
http://djazzy-demi-sangbelgedjazzy.blogspot.com
cricri
Grand Chef
avatar

Nombre de messages : 3480
Localisation : saint ghislain
Réputation : 6
Date d'inscription : 14/12/2007

MessageSujet: Re: prèle des champs   Lun 28 Jan - 16:18

suis passée à la pharmacie pour mes renseignements sur la prèle: ça existe pour les chevaux mais c'est un mélange de prèle et d'harpagophytum: en gelule et en liquide : dans les 30euros le litre si j'ai bien retenu.Vais réfléchir à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: prèle des champs   

Revenir en haut Aller en bas
 
prèle des champs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La prèle des champs
» La prêle des champs (Equisetum arvense) à notre service
» la prêle des champs peut-elle être toxique ?
» La prêle des champs
» Roller-joering à Champs-sur-Tarentaine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Des chevaux et des Hommes :: Restez courtois...Le bonheur ne s'écrit pas, il est comme les étoiles filantes:,celui qui ne le voit pas - ne le verra jamais. :: Plantes...Toxiques... pour les soins ou ... :: Plantes pour les pâtures ...-
Sauter vers: